en 
 
 
cinema

 
 

La montagne entre nous

Sortie  le  08/11/2017  

De Hant Abu-Assad avec Idris Elba, Kate Winslet ; Beau Bridges, Dermot Mulroney, Linda Sorensen et Vincent Gale


Livrés à eux-mêmes après le crash de leur avion en pleine montagne, deux étrangers doivent compter l’un sur l’autre pour faire face aux conditions extrêmes. Réalisant qu’ils n’ont aucun espoir d’être secourus, ils tentent leur chance à travers des centaines de kilomètres de nature hostile, acceptant que ce n’est qu’ensemble qu’ils pourront trouver le courage de tenter de survivre.

Quelle chance ils ont tout de même ces deux-là ! D’abord, ils sont superficiellement voire à peine blessés après l’accident ; ils ont comme par intuition emporté – sur eux ou dans leurs bagages - presque tout ce qu’il faut (même une sorte d’atèle !) ou, si vous préférez, de quoi endurer le froid hivernal (moufles, bonnet, écharpe, bottes et manteau chaud) ; ils ont un chien pour leur tenir compagnie ; et ils n’ont fort heureusement pas de tempête à l’horizon, que du grand beau temps sans aucun nuage. De plus, ils ne se disputent pas ou si peu, lui étant pragmatique, très organisé et, en prime, chirurgien – ça tombe bien, il faut recoudre le gentil toutou qui s’est fait mordre par un méchant puma des neiges, histoire de corser très légèrement l’ambiance ! –, alors qu’elle est plutôt assez têtue, quitte à prendre quelques risques – si possible en faisant face tous les 2 ensemble - afin d’espérer survivre. Donc, pas l’ombre d’une appréhension, la moindre crainte ou la plus petite frayeur à avoir à leur égard – nous, on n’a jamais perdu espoir, bien sûr ! -, d’autant que l’on sait pertinemment qu’au final, ils vont s’en sortir, film américain oblige (merci au réalisateur Hant Abu-Assad à qui l’on doit Paradise now, The specialist et Le chanteur de Gaza) !
Bref, impossible d’avoir peur ni froid pour eux, loin de là ! En effet, rien ne laisse vraiment transparaître à l’écran, ni les difficultés qu’ils peuvent endurer dans pareil milieu naturel, ni les pénibilités qu’ils vont rencontrer dans de telles conditions de vie : c’est à croire qu’ils jouent les « touristes en goguette » sur un versant montagneux enneigé – de toute beauté d’ailleurs et les prises de vue de ces lieux immaculés sont là pour le prouver ! -. Non, pas de réelle tension ni de véritable suspense à la clé (ce n’est pas Le territoire des loups avec Liam Neeson sorti en 2012 !) : en un mot, tout est trop beau pour être vrai !
En résumé, nous n’avons pas à faire ici à un drame à la manière des Survivants (1993) mais bel et bien à une comédie romantique, à une histoire d’amour pleine d’émotions (« pas sans toi ! ») entre 2 « rescapés » (Kate Winslet nous refait le coup du Titanic version enneigée !) bourrés de sentiments l’un envers l’autre (la scène finale est « courue » d’avance !). Même Idris Elba (Mandela – un long chemin vers la liberté ; Avengers – l’ère d’Ultron ; Star Trek – sans limites ; et dernièrement Thor – Ragnorak) a le droit à sa petite récompense après le « travail » accompli ! Comme quoi, on est encore capable de faire des films romanesques sans forcément trouver ce que l’on était venu chercher ou que l’on espérait y voir....
P.S. : Le film La montagne entre nous est adapté du roman du même nom de Charles Martin, publié en 2011 et qui vient de ressortir aux Presses de La Cité (le 14/09). Diplômé de journalisme et de communication, cet auteur a écrit 12 romans : A life intercepted (2014), Unwritten (2013), Thunder and rain (2012), The mountain between us (2010), Where the river ends (2008), Chasing fireflies: A novel of discovery(2007), Maggie (2006), When crickets cry (2006), Wrapped in rain (2005) et The dead don't dance (2004).

C.LB



 
 
 
                                                      cinema - theatre - musique