en 
 
 
cinema

 
 

- festival : Les cinémas du Centre Pompidou – Rétrospectives d’Harun Farocki et de Christian Petzold (jusqu’au 14 janvier 2018)

le  23/11/2017  



-EN PRÉSENCE DE CHRISTIAN PETZOLD : 23/11/2017 - 14/01/2018
-EXPOSITION HARUN FAROCKI : 23/11/2017 - 7/01/2018

A partir du 23 novembre 2017, le Centre Pompidou rend hommage dans le cadre du Festival d’automne à deux figures majeures du cinéma allemand qui ont su au travers de leur œuvre interroger les ressorts de nos sociétés d’après-guerre.


Proposer une double rétrospective Harun Farocki/Christian Petzold c’est inviter à parcourir les territoires de deux cinéastes allemands parmi les plus importants de leur génération.
À partir d’une conception très politique du cinéma, Harun Farocki (1944 – 2014) s’élance dès 1967 de la fiction et du documentaire vers les mutations les plus contemporaines de l’image : essai filmique, vidéo, installation et atelier collaboratif, au fil de cent vingt œuvres dont durée, sujet et genre sont extrêmement variés.

*Christian Petzold (né en 1960) débute dans le paysage désolé du cinéma de fiction allemand des années 1990. S’emparant des genres du thriller et du mélodrame féminin, il donne en une dizaine de films un visage cinématographique à l’Allemagne réunifiée du capitalisme mondialisé hantée par les fantômes de l’histoire (le terrorisme d’extrême-gauche dans Contrôle d’identité). Plus récemment, il met en scène des fictions historiques : RDA des années 1980 pour Barbara ; immédiat après-guerre dans Phoenix, qui lui valent la reconnaissance internationale comme à son actrice Nina Hoss. Mais il n’abandonne pas pour autant sa méthode cinématographique : une mise en scène minutieuse fondée sur la précision et la rigueur pour fuir l’emphase et l’effet.

*À travers projections, tables rondes, exposition et réédition de textes d’Harun Farocki, la manifestation montre la richesse de chaque œuvre et les affinités électives unissant deux cinéastes en dialogue constant.
La rétrospective au Centre Pompidou, la plus importante jamais consacrée à Harun Farocki en France, et l’exposition qui y réunit douze de ses installations s’inscrivent dans un grand hommage qui, après Berlin, passe par Paris et Marseille, où la Friche la Belle de Mai montre une exposition d’installations sur le travail.
Le Centre Pompidou propose avec l’exposition « Images contre elles-mêmes » présentée au Forum -1 une sélection de 12 installations et de vidéos des trente dernières années qui invite à découvrir l’étendue de la réflexion critique qu’a conduite le cinéaste sur les images contemporaines, qu’elles proviennent du marketing, des médias, des technologies de surveillance, des « armes intelligentes » qui remplacent l’œil humain sur les fronts militaires, ou encore des jeux vidéo.
Le Goethe-Institut, partenaire de la manifestation, présentera parallèlement une sélection de films pour enfants réalisés par Harun Farocki pour la télévision allemande, ainsi que deux téléfilms réalisés par Christian Petzold pour une série policière.
Pour la collection d’autoportraits filmés « Où en êtes-vous ? » créée par le Centre Pompidou, Christian Petzold réalise un court métrage, en coproduction avec les Films du Losange et avec le soutien d’Arte France Cinéma, avec lequel il répond personnellement à cette question.
Il présentera ses films du 23 au 28 novembre et donnera une masterclass le 26 novembre.



 
 
 
                                                      cinema - theatre - musique