en 
 
 
cinema

 
 

Spider-Man – far from home

Sortie  le  03/07/2019  

De Jon Watts avec Tom Holland, Samuel L. Jackson, Zendaya, Cobie Smulders, Jon Favreau, JB Smoove, Jacob Batalon, Martin Starr, Marisa Tomei et Jake Gyllenhaal


Après Spider-Man : Homecoming, Peter Parker revient dans un nouveau film !
L'araignée sympa du quartier décide de rejoindre ses meilleurs amis Ned, MJ, et le reste de la bande pour des vacances en Europe. Cependant, le projet de Peter de laisser son costume de super-héros derrière lui pendant quelques semaines est rapidement compromis : il accepte à contrecœur d'aider Nick Fury à élucider le mystère de plusieurs créatures qui ravagent le continent !


Les supers héros, on les croyait tous, du moins, une grande partie, disparus à la fin d’Avengers – endgame au moment de l’Eclipse : il n’en est rien ou presque, d’autant qu’ici, on nous rappelle au bon souvenir de quelques-uns d’entre eux et non des moindres tels qu’Iron-Man, Captain America et la Veuve Noire ! Cette fois, on retrouve donc bien vivants, l’homme-araignée, Nick Fury et un nouveau « venu » dans le milieu des Avengers, Mysterio (sous les traits de Jake Gyllenhaal), ce qui est largement suffisant pour nous raconter – et surtout arriver à comprendre - une nouvelle histoire de cette ribambelle de personnages sans trop se perdre dans les noms et les visages !
Bref, Spider-Man a plusieurs choses à gérer et autres responsabilités à assumer – son fidèle ami et sa copine, ses 1ers émois amoureux, le reste de ses camarades de classe – lors d’un séjour « en célibataires » en Europe, l’occasion de faire un rapide petit tour de Venise (dévastée), Prague (enflammée) et Londres (cabossée) ! D’ailleurs, côté scènes d’action, c’est une destruction massive de ces différentes villes, par des monstres mythiques appelés simplement Mythes (non, pas les petits insectes !) venus perturber la quiétude de ces vacances scolaires sur fond de sentimentalisme romantique, qui nous est offert à grands coups d’effets spéciaux plutôt réussis. Et l’intervention omniprésente de Nick Fury à chaque étape de ce périple estivale ne va sûrement pas calmer le jeu, bien au contraire, détournant copieusement les destinations prévues à la basse ! En résumé, il doit rester vigilant et ne pas trop faire confiance à chacun !
Et comme toute production de cet acabit qui se respecte, il est question d’un nouveau méchant à l’égo démesuré et de nouveaux gadgets à l’écran notamment visuels (des techniques d’illusion d’optique sous forme d’hologrammes ; une paire de lunettes à réalité augmentée et aux capacités phénoménales) qui donnent un petit cachet supplémentaire à ce scénario particulièrement mouvementé, réalisé à nouveau par Jon Watts (Spider-Man - homecoming). L’humour n’est pas en reste non plus, ni les situations périlleuses et encore moins l’esprit potache de cette génération d’ados ! En un mot, vous ne serrez pas déçu de ce dernier film de la phase 3 du Marvel Cinematic Universe qui, comme vous le pensiez et le constaterez par vous-même ici, n'a pas pris fin avec Avengers – endgame.....

C.LB



 
 
 
                                                      cinema - theatre - musique