en 
 
 
cinema

 
 

Marry me

Sortie  le  09/02/2022  

De Kat Coiro avec Jennifer Lopez, Owen Wilson, Maluma, John Bradley II, Chloé Coleman et Sarah Silverman


Kat Valdez, une star de la scène musicale forme un couple hyper glamour avec sa future moitié, le jeune chanteur prodige Bastian. Alors que leur duo Marry Me cartonne au box-office, les amoureux ont prévu de se dire oui pour la vie devant un parterre de fans déchainés, lors d’une cérémonie retransmise en multiplexe. Dans la foule, Charlie Gilbert, un professeur de maths divorcé, qui chaperonne sa fille Lou accompagné de sa meilleure amie, assiste bien malgré lui à l’évènement. Mais quand Kat apprend quelques secondes avant la cérémonie que Bastian l’a trompée avec sa propre assistante, sa vie entière est remise en question. Elle entre alors sur scène, bouleversée, et c’est au moment où tout est sur le point de s’écrouler aux yeux de tous qu’elle se raccroche in extremis au visage d’un inconnu dans la foule. Si celui qu’elle connaissait a pu la trahir peut-être qu’un inconnu pourra la sauver. Suivant cette impulsion folle, elle décide d’épouser cet inconnu qui n’est autre que Charlie. Contre toute attente, ce qui avait commencé sur un coup de tête va se transformer en une véritable histoire d’amour. Mais deux personnes issues d’univers si différents peuvent-elles dépasser leurs préjugés et trouver un terrain d’entente, quand tout semble vouloir les séparer ?

La Saint-Valentin arrivant très bientôt, on ne pouvait décemment pas passer à côté du film sentimental par excellence à travers une comédie romantique « made in U.S.A. » comme en raffole tant et tout particulièrement les américain(e)s, d’autant plus si celle-ci a pour interprète principale féminin Jennifer Lopez qui a construit son personnage à partir de sa propre histoire, entre succès et obstacles à surmonter. Donc, pas vraiment un rôle de composition à l’écran mais néanmoins un retour à ses sujets de prédilection, tel qu’elle nous l’avait déjà proposé auparavant dans Un mariage trop parfait, Coup de foudre à Manhattan, Amours troubles, Sa mère ou moi !, et Le Plan B. Justement, en parlant de « bon plan », elle en profite également ici pour faire sa promo musicale en plaçant quelques-unes de ses nouvelles chansons et le tour est joué avec un beau « deux en un » !
Quoi qu’on puise dire, pardon, écrire, Jennifer Lopez est en perpétuelle représentation (constamment suivi par un cameraman qui la filme jour et nuit), fait son show de « rock star » (et cela dans tous les sens du terme), et ça fonctionne plutôt bien à l’image, avec bien sûr son quota de dialogues écrits sur mesure et de réparties adéquates (« tu es bonne à prendre » dans le genre « beau » compliment à faire !)), ainsi que son lot de raccourcis (notamment au bal de l’école et pendant un cours où les enfants savent tous bien danser sans aucune timidité apparente) et autres petites incohérences scénaristiques (en classe, elle porte des chaussures qui n’ont jamais servi !), plus un petit « twist » au final pour pimenter légèrement l’ensemble (quand vont-ils « officialiser » leur relation ? Et va-t’elle reconquérir l’homme de sa vie ?). Bref, il y a du suspense dans l’air !
Son partenaire Owen Wilson, l’(ex-)comique du cinéma outre-Atlantique qui avait déjà été ensemble en 1997 dans Anaconda un film cette fois d’horreur, n’est certes pas Hugh Grant dans le cultissime Coup de foudre à Notting Hill mais il arrive tout de même à jouer le parfait inconnu moralisateur et désabusé à souhait, doublé du grand béta de service qui dit oui ou plutôt « ok » quand on le demande en mariage. Ce qui lui arrive après, très loin de son univers habituel d’ailleurs, ne semble avoir aucune réelle incidence sur sa vie – totalement improbable dans la réalité, on est bien d’accord ! - mais ça, c’est toute la magie des contes de fées racontée au cinéma. Alors, soyez indulgent en y croyant (un peu), acceptez ce « faux » comportement tout en velours, certes bien distinct et différent mais plus ou moins blasé et sirupeux de nos 2 tourtereaux, et prenez le tout avec « naturel », détachement, spontanéité et une certaine philosophie !

C.LB



 
 
 
                                                      cinema - theatre - musique