en 
 
 
cinema

 
 

Goliath

Sortie  le  09/03/2022  

De Frédéric Tellier avec Gilles Lellouche, Pierre Niney, Emmanuelle Bercot, Marie Gillain, Laurent Stocker, Yannick Renier et Jacques Perrin


France, professeure de sport le jour, ouvrière la nuit, milite activement contre l’usage des pesticides. Patrick, obscur et solitaire avocat parisien, est spécialiste en droit environnemental. Mathias, lobbyiste brillant et homme pressé, défend les intérêts d’un géant de l’agrochimie. Suite à l’acte radical d’une anonyme, ces trois destins, qui n’auraient jamais dû se croiser, vont se bousculer, s’entrechoquer et s’embraser.

Ca y est, on le tient enfin notre Dark waters hexagonal ou, si vous préférez, notre Erin Brockovich « made in France », autour d’une cause environnementale plutôt délicate, sauf qu’au lieu d’être seul(e) contre tous, ils sont quelques-un(e)s – notamment une militante engagée limite activiste très enragée (interprétée par Emmanuelle Bercot qui a déjà traité ce type de sujet avec La fille de Brest) puisque directement concernée par le drame évoqué ici, et un avocat sans envergure mais honnête, combattif et implacable, qui ne lâche rien (joué par Gilles Lellouche de façon crédible et poignante), prêt à défendre bec et ongles « la veuve » (c’est bien le cas de le dire !) comme l’orphelin –, à se battre pour faire éclater la vérité au grand jour et que la justice soit enfin rendue - et (si possible) appliquée - !
Tout comme les 2 autres longs métrages cités ci-dessus, celui-ci est inspiré en partie de faits réels, concernant l’utilisation par épandage d’un pesticide cancérigène – donc qui tue ! – et de son possible renouvellement malgré des rapports aussi accablants qu’alarmants, mais cette fois transposé lors de l’après crise sanitaire suite au Covid 19, évoqué à 2 ou 3 reprises (d’où l’impact de cette pandémie sur l’existence des protagonistes). Il est également question d’un lobbyiste à la solde d’un puissant groupe issu de l’industrie agrochimique, qui navigue entre mensonges, magouilles, menaces, intimidations, manipulations, coups bas, injustice et même mort (sous les traits de l’excellent Pierre Niney, très à l’aise dans ce rôle de jeune loup hautain plutôt « ingrat » - une première pour lui ! -), capable de tout sous le couvert de cette entreprise malveillante : c’est-à-dire autant de déplacer le débat que de corrompre des intervenants, autant de désamorcer une enquête difficile voire épineuse que de ternir l’image de l’OMS (l’Organisation Mondiale de la Santé), bref, autant d’encourager la rentabilité au lieu de la diversité, que de « privatiser la nature » et de « détruire le vivant ».
On touche ici au social et surtout à l’environnemental dans ce thriller plein de fierté affiché mais aussi de cynisme ambiant, traité de manière passionnante par le réalisateur et scénariste Frédéric Tellier (L'Affaire SK1 ; Sauver ou périr – avec déjà Pierre Niney -). C’est l’éternel combat de plusieurs David à des degrés divers contre un Goliath tentaculaire et voyou, les premiers essayant de déstabiliser le second et, pourquoi pas, tentant de le renverser, lui qui fait allégrement passer ses propres intérêts (financiers) à la place de ceux de la santé générale, le tout sous le couvert de vouloir « rassurer les gens ». En résumé, pour « justifier toute cette merde », il faut bien un film pour pouvoir faire avancer les choses, du moins, sensibiliser l’opinion afin de vivre dans « un monde plus honnête, plus droit, plus juste, plus humain », vous ne croyez pas ?
Voilà donc une production autour d’un scénario politique certes fort et intense mais néanmoins sensible, bien ancré dans le réel, tout cela dans le but d’espérer convaincre le public qu’on pourra peut-être un jour, dans un avenir on l’espère proche, réagir, du moins, arriver à faire réfléchir et bouger les mentalités comme les actes grâce aux propos du calibre de ceux employés dans ce film, mais ce n’est vraiment pas gagné d’avance, surtout lorsque l’on suit l’actualité depuis plusieurs années sur ce genre de scandales éhontés…..

C.LB



 
 
 
                                                      cinema - theatre - musique