en 
 
 
cinema

 
 

Le torrent

Sortie  le  30/11/2022  

De Anne Le Ny avec José Garcia, André Dussollier, Capucine Valmary, Christiane Millet, Ophelia Kolb, Victor Pontecorvo et Anne Le Ny


Lorsqu’Alexandre découvre que sa jeune épouse, Juliette, le trompe, une violente dispute éclate. Juliette s’enfuit dans la nuit et fait une chute mortelle dans un ravin. Le lendemain, un violent orage puis des pluies torrentielles ont emporté son corps. La gendarmerie entame une enquête et Patrick, le père de Juliette, débarque, prêt à tout pour découvrir ce qui est arrivé pendant cette nuit d’inondations. Alexandre qui craint d’être accusé, persuade Lison, sa fille d’un premier lit (18 ans), de le couvrir. Il s’enfonce de plus en plus dans le mensonge et Patrick commence à le soupçonner. C’est le début d’un terrible engrenage…

Il n’y a qu’à voir les 2 noms d’acteurs en haut de l’affiche pour déjà se dire que nous allons assister à un beau duo de haut vol entre José Garcia, d’abord sympathique, débonnaire et jovial puis protecteur et enfin complètement apeuré, et André Dussollier, posé, observateur et réfléchi. Ils sont tous les 2 à la fois expressifs et excellents – ce qui n’est pas une nouveauté ! –, capables de se jauger l’un l’autre sans en faire des tonnes : ça n’étonnera personne de savoir qu’ils portent ce thriller sur leurs larges épaules bien robustes depuis tout ce temps !
N’oublions pas non plus Capucine Valmary (présente aussi bien à la télévision – Infidèle ; La dernière vague ; OVNI(s) ; Les bracelets rouges – qu’au cinéma – L’heure de la sortie ; Mon cousin), parfaite dans le rôle tout en justesse (les émotions comme le désarroi se lisent dans son regard) de la fille complice et soutien, qui ne veut surtout pas trahir son père. Quant à l’amant pas trop transi de la disparue qui tente d’en savoir un peu plus en la harcelant légèrement, interprété par Victor Pontecorvo (vu dans les séries HPI, Tropiques criminels, Alex Hugo, et Balthazar), il impressionne et gagne à se faire un nom rapidement.
Bref, tout ce petit monde est réuni pour que ce drame, tourné dans les beaux paysages de montagnes vosgiennes, fasse son petit effet, d’autant plus que l’actrice, scénariste et réalisatrice Anne Le Ny (on lui doit Ceux qui restent, Les invités de mon père, Cornouaille, On a failli être amies, et La monnaie de leur pièce) se trouve autant derrière que devant la caméra. Même si ça tire parfois sur la corde sensible et malgré certaines lenteurs narratives à noter ici et là, on se laisse néanmoins porter (« on doit savoir la vérité ») par ce presque huis clos dans un chalet où la notion d’ambigüité, de culpabilité et de trahison n’a jamais été aussi bien représentée à l’écran.
Une bonne surprise aussi captivante (les évènements se succèdent à un bon rythme) qu’intimiste qui se la joue simple, sans gros effet ni prétention, dans la même veine tendue que 3 jours et une vie de Nicolas Boukhrief, sorti en 2019.

C.LB



 
 
 
                                                      cinema - theatre - musique