en 
 
 
cinema

 
 

Le chat potté 2 - la dernière quête

Sortie  le  07/12/2022  

De Januel P. Mercado et Joel Crawford avec les voix d’Antonio Banderas, Salma Hayek, Olivia Colman, Harvey Guillén et Florence Pugh


Le Chat Potté découvre que sa passion pour l'aventure et son mépris du danger ont fini par lui coûter cher : il a épuisé huit de ses neuf vies, et en a perdu le compte au passage. Afin de retomber sur ses pattes notre héros velu se lance littéralement dans la quête de sa vie. Il s'embarque dans une aventure épique aux confins de la Forêt Sombre afin de dénicher la mythique Etoile à vœu, seule susceptible de lui rendre ses vies perdues. Mais quand il ne vous en reste qu’une, il faut savoir faire profil bas, se montrer prudent et demander de l’aide.
C’est ainsi qu’il se tourne vers son ancienne partenaire et meilleure ennemie de toujours : l’ensorcelante Kitty Pattes De Velours. Le Chat Potté et la belle Kitty vont être aidés dans leur quête, à leur corps bien défendant, par Perro, un corniaud errant et galleux à la langue bien pendue et d’une inaltérable bonne humeur. Ensemble ils tenteront de garder une longueur d’avance sur la redoutable Boucles D’Or et son gang des Trois Ours, véritable famille de mafieux, mais aussi sur Little Jack Horner devenu bien grand, ou encore sur le chasseur de primes le plus féroce du coin : Le Loup.


On avait quitté l’illustre matou à l’épée extra-fine, considéré un peu - beaucoup d’ailleurs ! - comme un hors-la-loi sans peur ni reproche, il y a de cela 11 ans. Et voilà le retour du célèbre héros « en chair et en poils », encore plus adroit, plus arrogant et presque plus immortel que jamais ! Son précédent « spin-off » autour de sa petite personne avait fait le buzz à l’époque, raison de plus pour reprendre là où il s’était arrêté et proposer une suite qui tienne la route à coups de scène d’action à vous donner le tournis.
Si cet adorable « minet » va vivre une histoire aussi rythmée que trépidante, on est assez loin de l’univers plutôt déjanté et comique de Shrek, malgré quelques fugaces clins d’œil éhontés sous forme de rapides flash-back (on retrouve brièvement P’tit biscuit l’adorable gâteau, Pinocchio le beau parleur, L’âne bavard, et Shrek bien sûr). Le fait d’être dans un « nouveau » conte de fées revu et corrigé, avec notamment la présence du grand méchant loup et de Boucles D’Or avec ses 3 « crapules » d’ours, ne doit pas faire oublier que ce qui faisait l’attrait premier de cette « boule de poils » bottée, pardon, pottée, c’était sa cohabitation avec d’autres protagonistes tous aussi haut en couleurs que lui et drôles à souhait. Ici, Kitty n’a pas l’envergure attendue, du moins espérée, et le chihuahua tout pelé fait plus pitié qu’autre chose.
Dommage, il y avait le potentiel narratif (une étoile venue de l’espace, un vœu à faire, une carte magique pleine d’indices…) pour vraiment réussir un retour en force mais, entretemps, le graphisme a quelque peu changé et les yeux doux (« trop mignons ! ») de ces félins, servis de façon redondante, ne suffisent pas à galvaniser l’entreprise pourtant alléchante (avec même dans la BO, une chanson des Doors !). De quoi avoir l’impression que nous allons peut-être vivre cette aventure comme si c'était la dernière !

C.LB



 
 
 
                                                      cinema - theatre - musique