en 
 
 
cinema

 
 

Retribution (sur Canal + Box Office)

Sortie  le  31/05/2024  

De Nimrod Antal avec Liam Neeson, Jack Champion, Noma Dumezweni, Arian Moayed, Emily Kusche et Embeth Davidtz (les 31/05 + 04 et 10/06)


Un homme d'affaires découvre qu'une bombe a été placée dans la voiture qu'il conduit par un assaillant inconnu. Ce dernier lui ordonne d'exécuter une série d'actions tout au long de la journée ou la bombe explosera...le tuant lui et sa famille.

Malgré son âge plutôt avancé (71 ans au compteur tout de même !), l’infatigable Liam Neeson continue à endosser des rôles plus ou moins téméraires voire musclés dans des thrillers ou des films d’action de bonne manufacture de séries B. Toujours fringuant (et ici « friqué » dans la peau de ce nouveau personnage !), il va à nouveau redoubler d’efforts – néanmoins bien calé dans une superbe berline qui sent bon le cuir ! – pour affronter le mal sous toutes ses formes, cette fois, sous les traits « oraux » d’un méchant à l’esprit bigrement diabolique et au timbre vocal « gravement » trafiqué.
Dans ce remake d'Appel Inconnu (El Desconocido) de Dani de la Torre (sorti en 2015), le réalisateur Nimrod Antal (Kontroll ; Motel ; Blindés ; Predators) ne s’est pas trop privé de reprendre séquence par séquence le montage original du film espagnol, changeant juste de casting et de lieu (l’histoire se déroule ici à Berlin). Dans ce concept très proche de la saga Speed - mais l’effet de surprise en moins ! -, il est question de (jeu de) manipulation par téléphone portable, ce dernier devenant presque « l’élément » indissociable et donc indispensable au bon fonctionnement et déroulement de l’action (il en volerait presque la vedette à Liam Neeson, un comble !). Bref, « vive les téléphones » à l’écran !
Les clichés sont bel et bien de la partie (le père inquiet, l’air affolé, en manque d’autorité, mais un « super papa » quand même qui a promis à ses rejetons de les sortir de là !). Bref, Liam Neeson est là où on l’attend malgré le fait que tout soit contre lui. Ah, au fait, côté « rétribution », c’est 208 millions de dollars à la clé ! En résumé, vous aurez le droit à quelques rebondissements scénaristiques, histoire de pimenter un peu cette production qui n’a rien à défendre et sans prétention, uniquement celle de nous divertir sans nous creuser trop les méninges ou sans penser à autre chose !

C.LB



 
 
 
                                                      cinema - theatre - musique