en France entière
 
 
cinema

 
 

Mercredi, folle journe (sur Cin + Famiz)

Sortie  le  19/09/2021  

De Pascal Thomas avec Vincent Lindon, Isabelle Carr, Isabelle Candelier, Alessandra Martines, Luis Rego, Catherine Frot, Armelle, Albert Dray, Anne Le Ny et Christian Morin (sur Cin + Famiz les 19, 21, 23 et 30/09)


Martin, spar de son pouse, se retrouve en charge de sa fille Victoria ce mercredi qui commence comme un jour ordinaire. Mlange de force et de fragilit, cest un tendre qui ne sait pas quoi faire de sa tendresse. Sans quil sen rende compte, Victoria va le mener par le bout du nez. Elle va surtout en faire quelquun dautre.

Que faire quand on a la responsabilit dune enfant dont on a la charge le mercredi, le seul jour de la semaine o les enfants vivent de faon autonome ? Difficile de trouver des occupations pour nos chres ttes blondes qui ont tellement besoin de se dpenser et qui nattendent quune chose : quon soccupe deux et quon les tonne. Dans cette comdie enjoue et tendre qui raconte avec drlerie et motion le jour des enfants, une fille dune dizaine danne et son pre, qui ne se connaissent pas bien, vont apprendre se dcouvrir et saimer, tout en se poursuivant et en sgarant durant une folle journe.
Il ne faut pas exagrer, le ralisateur Pascal Thomas (Les zozos, La dilettante) ne sest pas trop fouler nous filmer cette journe fait de bric et de broc, avec des enfants qui fuguent et se perdent, et avec des adultes qui se cherchent et se dcouvrent. En 2h, il se perd dans des mandres de situations assez conventionnelles qui nous embrouillent lesprit autour de plusieurs histoires de personnes qui se droulent dans la mme ville, pendant la mme journe. Malgr une certaine pudeur, une vritable lgance et une justesse de ton, il est incapable de cerner le sujet principal comme sil avait besoin de prsenter tous les dtails de ces multiples aventures un peu lourdingue digrer. On sennuie force de chercher un rythme qui a bien du mal arriver.
Vincent Lindon, pivot du film, ne dbarque quau bout dune demi-heure et l, a dmarre vraiment ! Il aime la vie, a se voit sur son visage, mme sil singnie se la compliquer dans ce film. Attachant, tendre, vulnrable et fraternel, on ne peut que lapprcier. Il nous donne limpression de porter tout le film sur ses larges paules, courir droite et gauche, la recherche dun peu de calme dans le tumulte de cette journe trpidante. Il a autant besoin de mettre de lordre dans les soucis qui jalonnent son existence, lui qui est partag entre un mtier alatoire, une passion dvorante pour les cartes et le tierc, et une ex-femme qui lui fait un procs, que sa fille qui rclame un peu dintrt et dattention. Ce vrai-faux adulte, lnergie vitale intacte et dbordante, nessaye pas de se faire passer pour un pre modle : il est beaucoup trop irresponsable et constamment en crise, le pauvre !
Le constat de ce film prouve bien que le mercredi nest pas un jour o lon confie les enfants leurs parents, mais plutt le contraire. Dun ct, les enfants, du haut de leur 10 ans, ont vraiment lge de raison, alors que de lautre, les parents, plus ou moins spars et sujets des dissensions, devraient essayer de se rconcilier un temps soit peu. Cette comdie rvle les vrais comportements de la vie des adultes et sintresse aux relations qui les unissent leurs enfants. Leurs mouvements de panique, existentiels ou non, sont source de situations comiques ds quils sont dpasss par les vnements, spcialement au moment o ils croient avoir la pleine matrise de la situation.
Ici, rien de vritablement tragique, mais plutt de la cocasserie bonne enfant ! Toutefois, on se laisse guider doucement mais srement par la main et lil dans ce film la fois urbain et champtre, qui est une jolie chronique de lexistence et des petits tracas de la vie moderne, cette vie qui reste ternellement belle, quoi quil advienne, et enfin lamour car il rgie tout, videmment et invariablement !

C.LB



 
 
 
                                                      cinema - theatre - musique