en France entière
 
 
cinema

 
 

Training day (sur Cin + Premier)

Sortie  le  05/04/2021  

De Antoine Fugua avec Denzel Washington, Ethan Hawke, Scott Glenn, Cliff Curtis et Dr.Dre


Jake est un jeune bleu, idaliste et naf, qui a ralli la police de Los Angeles dans lespoir de servir la justice et la cause des honntes gens. Dcid passer inspecteur, il sollicite une mise lessai de 24h, un training day , auprs du sergent chef Alonzo, un vtran de la lutte antidrogue qui opre depuis une douzaine dannes dans les quartiers les plus durs de la ville. Homme de terrain aguerri, Alonzo en impose autant par son physique et son self-control absolu que par son humour acide et drangeant, ses tenues et accessoires dignes dun mac ou dun dealer. Demble, il samuse faire monter la pression, traitant Jake en gamin, le bousculant, raillant sa candeur et son inexprience. Commence alors lexamen de passage : une longue et prilleuse tourne travers les bas-quartiers aux cts dAlonzo, les premiers contacts, rudes, avec la rue, les dealers, les usagers, les informateurs, la dcouverte dun monde trouble

On aura beau dire mais les films amricains ont quand mme une sacr classe ! Ce nest pas nos petits films sur la zone et les vendeurs de came qui arriveront la cheville de ces productions U.S. hyperralistes o les acteurs sinitient patiemment au rle quils doivent jouer pour coller le plus possible la vracit de leur personnage. Quand une major a dcide dy mettre le paquet, on peut dire quelle voit grand et ralise les choses avec un budget adquat. En effet, il y a ici tous les ingrdients pour satisfaire la curiosit de tout fan de cinma daction : un scnario qui tient la route (lapprentissage dun jeune policier dans le milieu des dealers), des acteurs chevronns (2 stars, Denzel Washington et Ethan Hawke) accompagns de quelques curiosits trs couleur locale (le producteur musical Dr.De et les chanteurs de rap, Snoop Dogg, et de hip-hop, Macy Gray, qui font ici pratiquement leurs premiers pas devant une camra), avec juste ce quil faut de dialogues explicatifs, de regards intenses et de scnes rythmes pour que la sauce prenne. Vous voyez, cest pas compliqu, encore faut-il se donner les moyens, bien sr ! Il est vrai que limage est soigne, les acteurs tout fait crdibles, les seconds rles aussi, le sujet avec des rebondissements au bon moment, un peu de violence sans tomber dans le gore ou le trash, et un final bien videmment moralisateur pour que lhonneur soit sauf, lordre rtabli et que la justice reprenne ses droits. Bref, juste ce quil est ncessaire de prsenter encore aujourdhui au cinma pour ne pas trop dcevoir les spectateurs du monde entier en attente de sensations fortes et pour rester dans les normes lgales du politiquement correct. Voil ce dont le cinma amricain est prt sortir et nous envoyer dans les mois, voire peut-tre les annes, venir aprs ce qui sest pass le 11 septembre dernier. Il ne faudra pas esprer pour linstant voir des films plus violents, par exemple sur le terrorisme, les explosions ariennes ou autres catastrophes en tout genre (style Die hard), qui rappelleraient ces vnements rcents. Prenons notre mal en patience et dgustons comme il se doit cette histoire pas franchement originale mais pourtant bien enleve : une vision raliste de la guerre permanente que se livrent les rsidents des quartiers chauds, les dealers, et ceux qui ont pour mission de protger les honntes gens, les policiers. Cest sr, vous avez au moins dj tous vus au cinma 2 policiers qui essayent de maintenir la paix dans les rues et de protger la population contre la vente de stupfiants. Au lieu de tout cela, nous avons faire un vieux de la vieille qui dcide dapprendre un petit jeune les rudiments de la vie dans le milieu des revendeurs jusqu devenir lui-mme un truand fanatique. On apprend comment se comporter dans ce genre de milieu grce au professeur Denzel Washington (Couvre-feu, Bone collector, Hurricane Carter, Le plus beau mtier du monde), lhabituel sauveur de la veuve et de lorphelin qui nous sort cette fois-ci la parfaite panoplie du very bad boy ! Enfin, pour une fois, il rompt net avec ses rles de bons et de hros pour endosser lhabit sombre du mauvais garon qui heureusement va tre puni pour tre aller trop loin, du mauvais ct de la force on pourrait dire ! Il fera si bien son travail de flic quil y laissera son me. Se considrant comme un hros et non comme un salaud, il est convaincu de rendre service aux gens et dagir pour le mieux. Il en fait un peu trop comme son habitude, mme sil est assez nuanc dans son personnage : il dconcerte et intimide les mchants avec un aplomb surprenant. On y croit et on le laisse faire puisque cest son style et son fond de commerce depuis quil fait du cinma ! Face lui, Ethan Hawke (Bienvenue Gattaca, De grandes esprances, Hamlet) joue lapprenti candide, le novice vulnrable qui dcouvre avec stupeur le monde de la rue. Lui si droit, il croit dur comme fer en la justice mais avec son coquipier chef, il se pose des questions sur ses propres valeurs et motivations. Il navigue en pleine dualit et il a bien des difficults juger rapidement le bien du mal chez son partenaire. Il faut dire que pendant 2h, il voit ce dernier harceler ses clients , les piger sous de fallacieux prtextes, leur extorquer drogue et argent, sans quil sindigne plus que cela ou quil ragisse nergiquement. Il faudra attendre les dernires minutes pour quil bouge rellement. Dire que tout cet apprentissage se passe en une seule journe, parat incroyable, aberrant mme, mais je vous rappelle que cest une fictionbase pourtant sur des faits rels ! Il semble que les situations de plus en plus tendues et dangereuses que vont vivre ces deux-l en presque 24h ont de quoi nous impressionner par rapport ce quil se passe chez nous. Outre-Atlantique, les policiers ne chment pas et questions pressions, traquenards, violences et meurtres, on est loin du compte de notre ct. De plus, l-bas, les policiers ripoux sont presque intouchables et les nouveaux engags sont l pour essayer de faire un peu le mnage dans les bavures, les abus de pouvoir, les extorsions de fonds, les dlits et mises en examen, les magouilles. La nouvelle gnration de policiers a du travail sur la planche si elle veut rester propre. Tout cela peut vous paratre plein de bons sens et vous faire aussi doucement rigoler, mais je suis sr que cest cette image nette et claire que veut laisser derrire lui ce film un tantinet propagande face au problme. Il y a une justice et tout doit rentrer un jour ou lautre dans lordre, nest-ce pas ! La guerre des polices est en marche et ne se reposera que lorsquelle aura supprime tout doute ou toute vellit de la part de certaines brebis galeuses. Ce jeu du chat et la souris entre policiers et criminels, qui se livrent un combat acharn et incessant en rivalisant dagressivit, est certes rvlateur dun problme de plus en plus croissant aux Etats-Unis, mais ne doit pas occulter daucune faon ce qui se passe au sein mme de la police. Une bonne rpression dans ses rangs et le maintien de lordre serait sans doute rtabli, mais pour combien de temps ? Doit-on sen remettre des protecteurs dont la violence rivalise avec celle des malfrats quils sont supposs combattre ? Cette guerre intestine au cur des villes amricaines est un flau o la police et les communauts sentre-dchirent dans des scandales rpts. Une situation explosive qui demande tre traite de toute urgence. Le film illustre avec ralisme (quasi documentaire) les comportements et la mentalit des forces de police, et montre les origines et les suites de telles actions. Malgr une manire assez particulire de jauger les capacits et dexaminer les aptitudes de son coquipier de faon nergique, un peu trop expditive tout de mme, voil pourtant un beau film bien nuanc et dune densit dramatique rare sur un fait de socit, qui comporte ici presque plus de dialogues que de scnes daction. En effet, le ralisateur Antoine Fuqua (Un tueur pour cible) a une vision raliste et sans concession de lenfer urbain. Aussi brillant dans les scnes daction non-stop que dans les affrontements verbaux qui vont transformer radicalement notre hros, il restitue avec un dynamisme percutant le quotidien des policiers exposs la violence des dealers, dans lesprit des films policiers comme Serpico et Un aprs-midi de chien. Voil un film qui va nous inciter la rflexion et au dialogue sur le monde de la police daujourdhui, bien loin des clichs dantant.



 
 
 
                                                      cinema - theatre - musique