en 
 
 
cinema
Musique concerts festival actu   > sorties <

 
 

Half Moon Run : A blemish in the great light

le  01/11/2019   chez Glassnote Records





Pour une bonne surprise, c’en est une et de taille ! Un groupe de rock indépendant d’origine québécoise qui réinvente la musique pop/rock/folk à sa manière, mélangeant harmonieusement et avec beaucoup de nuance des styles mélodiques entre eux, des arrangements originaux qui sortent de l’ordinaire et une ribambelle d’instruments plus ou moins inattendus ensemble, ce n’est pas quelque chose qu’on a l’habitude d’entendre tous les jours, du moins, souvent ! Non, vraiment, les 4 montréalais d’Half Moon Run ne font pas comme les autres et c’est tant mieux parce que ça change bigrement voire sacrément la donne !
En effet, pour leur 3ème album (après Dark eyes en 2012 et Sun leads me on en 2017), ce quatuor a fait fort avec seulement 10 titres (dont un instrumental épuré assez court, Undercurrent). Des ballades pleines de chœurs chatoyants et de fulgurances nuancées sur fond d’électro et violons (Then again – le 1er single -) ou alors clopin clopantes tout en douceur, parsemées de synthé épileptique et de sax discret (Natural disaster) ou encore allant crescendo sur plus de 7 minutes (Razor blade), des airs sautillants aux guitares vibrantes comme acidulés à la cadence entêtante (Favourite boy) et aussi mid-tempo entre voix aériennes et synthé vibrant (Jello on my mind), des ambiances délicates aux chœurs haut perchés (Black diamond) , en écho (New thruth) ou bien ondulants, à la guitare acoustique et au banjo (Yan’s song), et même de la country revue et corrigée au piano bastringue, à la guitare slide et aux vocalises évanescentes (Flesh and blood – le 2ème single -).
C’est évolutif et foisonnant au possible, tour à tour bien enlevé et nonchalant, fort soutenu et planant, jamais à court d’idées, de subtilité et autres recherches sonores éblouissantes (merci au producteur, réalisateur et mixeur Joe Chiccarelli (Beck ; The Strokes ; Elton John ; U2 ; Alanis Morissette ; Glenn Frey ; Tori Amos...). Bref, les musiciens aussi sophistiqués que perfectionnistes d’Half Moon Run – retenez bien ce nom ! - ne font pas les choses à moitié et vous le prouveront (as)sûrement lors de leur passage en concert, à Paris, le 26 novembre prochain au Trianon...

C.LB



 
 
 
                                                      cinema - theatre - musique