en 
 
 
cinema
Théâtre nouveautés festival   > actu <

 
 

- expo : Kinshasa chroniques au MIAM (Musée International des Arts Modestes) à Sète (jusqu’au 10 mars 2019)

le  24/10/2018   au Musée International des Arts Modestes, 23 quai Maréchal de Lattre de Tassigny 34200 Sète

Mise en scène de Androa Mindre Kolo, Dominique Malaquais, Sébastien Godret, Fiona Meadows et Claude Allemand avec des photographes, vidéastes, peintres, performeurs, bédéistes, slameurs et musiciens écrit par ou plutôt créé par 70 artistes venus de Kinshasa




Pour la première fois, dans le cadre d’une coproduction avec la Cité de l’architecture & du patrimoine à Paris, le MIAM accueille à Sète des artistes du continent africain venus de Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo et troisième ville d’Afrique, dont la majorité des habitants a moins de trente ans.

Près de 70 créateurs, membres d’une génération nouvelle, dressent un portrait ultra-contemporain de Kinshasa telle qu’ils la vivent, la contestent ou l’espèrent. Pour la plupart ils ne sont pas assez connus en France. Photographes, vidéastes, peintres, performeurs, bédéistes, slameurs et musiciens disent la densité, la dynamique et les imaginaires d’une mégalopole où se côtoient tours futuristes et vastes étendues auto-planifiées. Leurs regards révèlent des façons nouvelles, engagées, radicales de penser et de produire la ville.

L’exposition propose une déambulation au travers de neuf chroniques qui permettent chacune d’aborder un aspect de Kinshasa sans pour autant prétendre à une vision globalisante : performance, musique, sport, paraître (la fameuse SAPE), spiritualité, capital(isme), débrouille, mémoire, futur sont différents points d’entrée pour penser l’espace urbain kinois.

La scène artistique congolaise a déjà donné lieu au Congo même ou en Europe à diverses manifestations. Kinshasa chroniques s’inscrit dans le prolongement de ces événements. Pensée par une équipe pluridisciplinaire de commissaires, l’exposition souhaite être à l’écoute de la ville plutôt que la dire, lui donner champ libre pour s’exprimer. Les œuvres présentées traitent avec force de la grande complexité, mais aussi de la beauté et de la poésie de la vie à Kinshasa.

Kinshasa, vue par ses artistes aujourd’hui, est un espace de possibles. Kinshasa chroniques est consacrée à ces possibles.

Commissariat : Androa Mindre Kolo, Dominique Malaquais, Sébastien Godret, Fiona Meadows, Claude Allemand
Scénographie : Jean-Christophe Lanquetin

Exposition coproduite avec la Cité de l’architecture & du patrimoine, Paris. Un catalogue sera publié en décembre 2018 aux éditions de l’œil.

-Informations pratiques :
*Horaires du MIAM : du 1er octobre – 31 mars : ouvert tlj de 10h à 12 h & de 14h à 18h (fermetures annuelles : 1er novembre, 25 décembre, 1er janvier).



 
 
 
                                                      cinema - theatre - musique