en 
 
 
cinema
Théâtre nouveautés festival   > actu <

 
 

- Interviews des 2 comédiens principaux de la pièce Le tourbillon

le  16/09/2022   au théâtre de La Madeleine, 19 rue de Surène 75008 Paris (du mercredi au samedi à 21h et matinées samedi et dimanche à 16h30)

Mise en scène de Francis Veber avec Philippe Lellouche, Caterina Murino, Aline Gaillot et Stéphane Metzger écrit par Francis Veber


Le tourbillon commencera le 22/09 et se jouera jusqu'au 22 janvier 2023.

Le « Tourbillon » : c’est notre époque, pleine de bruit et de fureur.
Norbert est flic. Il est doux et paisible comme un taureau dans un joli pâturage... sauf quand on lui agite une cape rouge sous le nez. Ce qui amène l'Inspection Générale de la Police à le poursuivre pour brutalité.
Sophie, sa femme, travaille dans un salon de coiffure. Elle devrait sans doute réfléchir un peu avant de parler, mais bizarrement les énormités qu'elle sort, aussi énervantes qu’inattendues, lui donnent tout son charme.
Eric a épousé Christine, la sœur de Norbert. Il est journaliste et très déprimé après avoir démissionné d’une radio dont il était l'éditorialiste vedette, pour divergences d’opinions politiques.
Christine est belle, intelligente, et c'est l'élément le plus équilibré du quatuor. Elle soigne son mari avec beaucoup de patience et d’amour, et tente de ralentir le tourbillon qui entraîne les autres, mais c'est dur de se battre contre son époque.
Heureusement pour nous, dans ce tourbillon de la vie, il y a encore un peu de place pour le rire.


*-Interview de Philippe Lellouche :
« C’est extraordinaire d’avoir été choisi par Francis Veber et je suis fou de joie. Il m’a même précisé qu’il a eu la même révélation avec moi que lorsqu’il a rencontré Gérard Depardieu pour la première fois. Et puis ce que j’aime chez lui, c’est qu’il fait çà à l’ancienne, il vous invite à déjeuner. C’était immanquable, d’autant qu’il m’a choisi, qu’il est venu me chercher, moi ! Francis Veber fait partie de mes 4 auteurs/réalisateurs préférés, ceux de mon enfance, que furent notamment Michel Audiard, Jean-Loup Dabadie et Yves Robert. Et c’est le seul d’entre eux encore vivant ! De plus, il a tourné des scènes qu’on connaît tous par cœur ».
« Mais, il y a tout de même une contrepartie à cette invitation, les contraintes qui vont avec le personnage : on ne change pas un mot ni une virgule de son texte, il sait les doser et, pour cela, il faut avoir ce qu’il appelle du « coffre ». Toutefois, il est à l’écoute de vos suggestions avec toute la modestie requise en pareil cas. Bref, c’est un chouette type, toujours sympathique et touchant, à la recherche du môme qui est en chacun d’entre nous, lui qui aime se surnommer « docteur-ex-con » ! »
« A la base, je joue un flic anxieux, brut de forme voire même brutal mais ce n’est qu’une partie de mon personnage. D’ailleurs, c’est impossible de ne pas rire devant ces crétins que nous jouons sur scène ! Francis Veber a voulu rester dans l’air du temps : il a voulu ici dénoncer certains travers de notre époque en se moquant d’eux : aujourd’hui, on ne sait plus ce qui est permis ou pas de dire ou de faire. J’essaye de comprendre sa musique. Il donne des rôles dit raisonnables aux actrices, lui qui adore les femmes ».
« Avec l’âge, il m’arrive que l’on me propose des nouveaux rôles. Ca fait plaisir de jouer pour d’autres que soi, c’est agréable de se lâcher un peu pour être au service d’un texte qu’on n’a pas écrit. A ce sujet, j’ai un projet de théâtre avec justement Caterina Murino (qui joue ma sœur dans Le tourbillon), la reprise d’une pièce italienne où je n’ai pas un rôle comique, celui d’un père odieux et criminel qui essaye de tout faire pour sauver sa fille ».

*Interview de Caterina Murino :
« Je fais un grand écart entre Richard III (que j’ai joué en 1999) et Le tourbillon, une comédie typique française écrite et mise en scène par Francis Veber. J’ai compris rapidement la chance que j’avais d’avoir été choisi par lui pour interpréter ce rôle de femme dit « à cerveau », puisque je suis entouré sur scène que de « vrais cons ». Il est un véritable auteur très attaché à son texte. Au niveau du jeu, il vous guide et attend des propositions de votre part. Par rapport à la « commedia del arte » italienne, l’univers comique français est un peu différent mais je me mets dans le moule du metteur en scène, c’est le code à suivre ».
« C’est ma 1ère pièce jouée en France et c’est un immense cadeau qu’il m’a fait : ça m’a touché au cœur. Je ne sais pas ce qui lui a permis de me choisir – il a peut-être bien aimé ma prestation de James Bond girl dans Casino Royale (2006) – mais je sais qu’il m’avait choisi à l’époque pour interpréter une des rôles féminins dans La doublure en 2006 ».
« Prochainement, vous pourrez me voir dans La maison d’en face sur M6 (à partir du 20/09), puis dans la série télévisée Escort boys sur Amazon, suivi d’une autre intitulée Balthazar pour sa 4ème saison sur TF1, et au cinéma dans Maestro(s) avec Yvan Attal, Pierre Arditi et Miou-Miou (sortie sur les écrans le 7 décembre) ».

C.LB



 
 
 
                                                      cinema - theatre - musique