en 
 
 
cinema
Théâtre nouveautés festival   > actu <

 
 

- Théâtres : actualités spectacle vivant de novembre/décembre 2017 (jusqu’au 24 décembre)

le  10/11/2017   au TNB Rennes, au TNB Villeurbanne, au théâtre de l'Epée de Bois et au théâtre Gérard Philipe de Saint-Denis

Mise en scène de Macha Makeïeff, Jean-Louis Benoit, Julie Guichard et Eric Vigner avec notamment Philippe Duquesne Henri, Nicole Max Aimée,
Pierre Cuq Jean, Stéphane Robles Gérard, et Antony Cochin Le serveur écrit par Victor Hugo, Perrine Gérard, Jean-Claude Grumberg et Mikhaïl Boulgakov




-TNB RENNES / COMPAGNIE SUZANNE M, Eric Vigner / du 1O au 12 novembre :
*Lucrèce Borgia de Victor Hugo, mise en scène Eric Vigner / Festival mettre en scène. Spectacle en albanais sur-titré.
En avril 2007, Éric Vigner fut le premier metteur en scène français invité en Albanie, par le Théâtre national de Tirana pour une production dans ses murs, en langue albanaise et avec les acteurs du Théâtre national. Il y créé BERBERI Y SEVILJES d’après LE BARBIER DE SÉVILLE de Beaumarchais, en regard de l’histoire politique et de la richesse culturelle du pays. À l’époque, le pays se découvre après 50 années de tyrannie, d’isolement contraint.
C’est fort de cette rencontre initiale avec la culture de ce pays et par le théâtre qu’ERIC VIGNER est revenu en mai 2017 Albanie à l’invitation du Théâtre National pour y mettre en scène Lucrèce Borgia de Victor Hugo avec la troupe du Théâtre National d’Albanie.
A cette occasion, la pièce de VICTOR HUGO a été traduite pour la première fois en Albanais et est entrée au répertoire du théâtre national en mai dernier.

-TNP VILLEURBANNE / Du 16 novembre au 13 décembre Grand théâtre, salle Jean-Vilar :
*Nos Cortèges de Perrine Gérard, Mise en scène de Julie Guichard, compagnie Le Grand Nulle Part.
Une Fable Contemporaine : Une ville du Nord connaît des averses qui s’incrustent dans le bitume davantage qu’elles lavent la douleur. Sur les quais du port, tu peux observer les processions des bateaux. Et quand la bruine se change en déluge, tu te réfugies au Planétarium pour lever les yeux vers un ciel projeté. Alors tu cherches, au sec, l’étoile qui indique le Nord.
Tristan et Ariane sont frère et sœur. Dolorès est une connaissance lointaine. Les trois protagonistes sont confrontés chacun à une perte dans ce qu’elle gronde en sourdine et éclate la seconde suivante : une mort inconciliable, une désillusion, un licenciement.
Une histoire d’amour va s’esquisser entre Tristan et Dolorès. Mais la foudre s’acharne à tomber à côté : quand ce qui est perdu ne parvient pas à s’identifier, c’est l’autre qui devient la cible à abattre. Chacun devient tour à tour le poisson carnivore ou la chair à dévorer. Jusqu’à l’inéluctable catastrophe qui revêt les traits du fait divers : le naufrage d’un individu plongé dans ses propres eaux troubles.

=>Julie Guichard, metteure en scène, membre du Cercle de formation et de transmission du TNP
Après un cursus universitaire en Arts du spectacle et se forme au métier de l’acteur à Paris, en 2011, elle intègre l’ENSATT, département Mise en scène, où elle travaille notamment aux côtés de Christian Schiaretti, Guillaume Lévêque, Philippe Delaigue, Jean-Pierre Vincent, Frank Vercruyssen (Tg STAN), et du département des Fictions de France Culture.
En 2015, elle fonde la compagnie Le Grand Nulle Part et travaille comme assistante à la mise en scène avec Marcel Bozonnet pour son projet Soulèvement(s), avec Claudia Stavisky aux Célestins–Théâtre de Lyon et avec Christian Schiaretti pour les créations du Roi Lear et de La Tragédie du roi Christophe au TNP.
Elle a mis en scène Les Ours, une adaptation d’après L’Ours et Ivanov de Anton Tchekhov, présentée au Théâtre de L’Élysée à Lyon en 2016, et a adapté Le Laitier de nuit de Andreï Kourkov en fiction radiophonique pour France Culture. Elle participe pour sa troisième année à l’élaboration du festival En Acte(s) et signe une mise en espace remarquée, Part-Dieu de Julie Rossello-Rochet. Le spectacle sera présenté au NTH8, Lyon et à Genève.

=>Perrine Gérard : Après un Master de Lettres Modernes, elle intègre le département d’Écriture Dramatique de l’ENSATT. En 2013, elle participe à l'élaboration collective du Grand Ensemble, seize pièces courtes, mises en scène par Philippe Delaigue, et à la Mousson d’Hiver avec This is not a Witch Hunt, pièce pour adolescents. Elle est lauréate des Journées de Lyon des auteurs de théâtre pour sa pièce Holy Violets. Depuis 2014, elle travaille avec Julie Guichard et la compagnie Le Grand Nulle Part : Partie Remise et À ceux qui restent pour le Festival de Caves, adaptation et création de Du schnaps et de la poudre d'après Georg Büchner et Les Ours d'après Tchekhov. En 2017, sa pièce, Blue Lagoon Social Club, est présentée au festival En Acte(s). Elle écrit pour Philippe Delaigue des petites mythologies autour de Tirésias et participe au projet Lieux Secrets avec Gris, pièce sur la période de l’occupation à Villeurbanne, mise en scène Maxime Mansion.

-THEATRE DE L’EPEE DE BOIS :
* Les Autres 4 pièces courtes de de Jean-Claude Grumberg : Michu, Les Vacances, Rixe, et La Vocation, mise en scène de Jean-Louis Benoit / du 23 novembre au 24 décembre 2017
Ces pièces donnent à voir une famille : un père, une mère et deux fils. Comme il se doit, c’est le père qui mène la barque, c’est lui qui ordonne, sanctionne, exige et décide. Il a certainement le droit de vie et de mort sur les siens, mais aussi et surtout sur les « autres ». Ce sont « les autres » qu’il hait le plus. Qui sont-ils ? Les bicots, les négros, les teints basanés... Ce sont ces autres-là venus d’ailleurs qui lui volent son travail et son pain. Si notre homme est ainsi tendu, souvent vulgaire et agressif, c’est parce qu’il est terrorisé, rongé par une fièvre obsidionale : l’« autre » est un inconnu, et l’inconnu, c’est bien connu, fait peur. Evidemment, les vacances qui lui font quitter la France, qui l’éloignent de son nid, l’insupportent. La cuisine des « autres » le rend malade. Notre homme n’aime pas aller loin. Ecrites dans les années 60, la bêtise xénophobe et raciste que dénonçait Grumberg il y a un demi-siècle dans ces croquis féroces sévit toujours, constate Jean-Louis Benoit, avec cette différence qu’elle a pris aujourd’hui ses aises, qu’elle peut courir sans raser les murs, n’avoir aucunement honte de sentir mauvais et peut s’étaler dans les programmes politiques ou dans les médias. Petit, notre homme est devenu bas.
Avec : Philippe Duquesne Henri, Nicole Max Aimée,
Pierre Cuq Jean, Stéphane Robles Gérard, Antony Cochin Le serveur.

-THEATRE GERARD PHILIPE SAINT- DENIS :
* La Fuite de Mikhaïl Boulgakov un spectacle de Macha Makeïeff / du 29 novembre au 16 décembre.
La tournée 2017– 2018 : 7 > 9 novembre Théâtre National de Nice
14 > 15 novembre Parvis Scène Nationale à Tarbes
21 novembre Théâtre de Corbeil-Essonnes
29 novembre > 16 décembre Théâtre Gérard Philipe – Centre Dramatique national de Saint-Denis
21 > 22 décembre Théâtre Liberté à Toulon
9 > 13 janvier Les Célestins à Lyon 19 > 20 janvier Le Quai à Angers.
Crimée, 1920 : ceux que l'on appelle les "Russes blancs" sont aux abois, la guerre civile qui a suivi le coup d'état bolchévique est perdue. Il ne reste d’autre issue que la fuite vers la Crimée, Sébastopol, Constantinople, puis Paris...
En huit songes fantastiques, entre cauchemars et illuminations, Boulgakov transfigure le chaos d’une déroute. En montant La Fuite ! Macha Makeïeff plonge dans son histoire familiale et sa rêverie d’enfance, dans une Histoire collective que l'exil ne cesse de traverser. Un spectacle d’images, de musique et d’étonnements, vaudeville entre mélancolie, fantaisie et humour !



 
 
 
                                                      cinema - theatre - musique