en 
 
 
cinema
Théâtre nouveautés festival   > actu <

 
 

- livre : Une vie de Gala de Dominique Bona de l’Académie Française aux éditions Flammarion/Biographie Illustrée

le  25/10/2017   au x éditions Flammarion

Mise en scène de Dominique Bona avec des documents d'archives et des photographies inédites écrit par Dominique Bona


Les fascinants mystères de « la muse redoutable »...

Qui était Elena Dimitrieva Diakonova, plus connue sous le nom de Gala, la mystérieuse et inséparable compagne de Paul Eluard puis de Salvador Dali ? Belle et solitaire, fermée sur un monde intérieur dont elle garde farouchement le secret, Gala fascine et joue de ses multiples sortilèges. Femme fatale, inquiétante et dangereuse ? Ou bonne fée d'artistes que leur sensibilité rend fragiles et vulnérables ? Paul Eluard, son premier époux, est devenu poète près d'elle. Et Salvador Dali, le second, l'appelait sa "béquille", prétendant ne pas pouvoir faire un pas sans elle...
L'œuvre de ces 2 grands artistes du XXè siècle lui doit beaucoup. Elle fut une part de leur génie. Dali, qui l’a divinisée, lui a dédié sa vie, en même temps qu'un nombre important de ses tableaux, signés de leurs deux noms entrelacés. Et Eluard a puisé dans l'encre miroitante de ses yeux pour écrire ses premiers et néanmoins plus beaux poèmes. Entre ces 2 hommes, un intermède avec le peintre Max Ernst renforce le sentiment que cette femme exceptionnelle, qui ne fut pourtant ni écrivain, ni sculpteur, ni peintre, avait profondément ancré en elle la vocation de l'Art. Et à cet égard, une intuition souvent fulgurante.
Russe jusqu'au bout des ongles, sa vie si romanesque et aventureuse allait fait de Gala une vraie Parisienne et la muse des surréalistes. Mais plus tard, aussi, une Catalane aux pieds nus, silhouette de légende sur les garrigues et les plages autour de Cadaquès. Plus tard encore, une New-Yorkaise raffinée et l'une des icônes de la jet-set internationale. Si sa séduction reste un mystère, elle est indéniablement liée à des pouvoirs démiurgiques. En Gala, Eluard comme Dali ont puisé une énergie vitale, puissante, sans laquelle ils ne seraient peut-être pas devenus les artistes que nous connaissons.
Cette biographie mythique de 210 pages, enfin illustrée et riche de documents d'archives et de photographies inédites, cherche non pas à idolâtrer cette muse redoutable mais simplement les clés d'une personnalité méconnue, aussi complexe que controversée (ambition démesurée, sensualité débridée...), accoucheuse de grands talents. Elle nous présente l'aventure surréaliste – dont Gala incarnait une phase - sous un jour nouveau; c'est l'autre côté du miroir où les poètes, les peintres les plus célèbres, Eluard, Dali et leurs amis, leurs amours compliquées, forces et faiblesses mises au jour, sont à redécouvrir. Le surréalisme raconté par Dominique Bona : au plus près de la vie. Mais, outre la muse et égérie entre ombre et lumière, c’est aussi le portait et le destin d'une femme de légende, au plus secret du cœur. L'écrivaine, réputée pour ses biographies vivantes, poursuit ici son histoire de l'art...

-L’auteure : Dominique Bona est journaliste et écrivain, lauréate du prix Renaudot en 1998, du prix Interallié en 1992 et membre de l'Académie Française depuis 2013 (elle reçut d’ailleurs le Grand Prix de la biographie de cette même Académie pour son livre sur Romain Gary). Dans ses écrits, la condition féminine occupe une place centrale, associée à de grandes figures du monde de l'art : Berthe Morisot, le secret de la femme en noir (Grasset, 2000) ; Camille et Paul : La Passion Claudel (Grasset, 2006) ; Deux sœurs : Yvonne et Christine Rouart, muses de l'impressionnisme (Grasset, 2012).



 
 
 
                                                      cinema - theatre - musique