en 
 
 
cinema

 
 

Couple (en tournée)

le  02/10/2016   au théâtre Edouard VII en tournée

Mise en scène de Gilles Gaston-Dreyfus avec Gilles Gaston-Dreyfus et Anne Benoît écrit par Gilles Gaston-Dreyfus




Ne vous laissez surtout pas « abuser » ni « surprendre » par le début de ce spectacle un peu spécial et quelque peu décalé, le principe est beaucoup plus original et bien plus astucieux qu’il en à l’air aux premiers abords ! En effet, passées les différentes interprétations limite absurdes d’un même texte à travers plusieurs versions plutôt redondantes, on plonge directement dans le vif du sujet, autour des relations tendues, plus ou moins à fleur de peau, voire même houleuses d’un « couple » - d’où le titre ! – ensemble depuis (trop) longtemps. Est-ce la lassitude qui s’est installée dans ce duo ou bien la folie qui s’est emparée d’eux sans trop crier gare ?
C’est là toute la subtilité du texte écrit – et mis en scène – par Gilles Gaston-Dreyfus qui, en tandem avec sa partenaire l’excellente Anne Benoît, s’amuse à nous balader tout en nuance d’un effet dramatique à un autre comique, d’une simple boutade sans importance à un gros emportement qui dégénère, d’une broutille futile à un règlement de comptes en bon et due forme aux conséquences parfois dévastatrices. Tout y passe avec frénésie, gravité, excès, drôlerie et pertinence dans leurs élucubrations à bâtons rompus et selon leurs humeurs changeantes, sans que l’on devine ou envisage ce qui pourrait bien advenir au final de ces époux au bord de l’implosion. Quoi qu’il en soit, le ton est donné, appuyé par-ci, souligné par-là mais jamais vain !
Est-ce là l’image que l’on a habituellement d’un ménage ? Par certains côtés, on serait amener à dire oui, d’autant que pointe, dans leurs remarques bien pensées et souvent pertinentes en plein passage conflictuel, des mots justes, des situations véritables, des débordements réels, des expressions vraies. Quel amoureux ne se reconnaîtrait-il pas dans cette peinture autocritique exacerbée de 2 anciens amants qui cherchent toujours à se plaire malgré les années, tout en ménageant la chèvre et le chou de leur relation passée ? Tout se joue – au sens propre comme au sens figuré - à quelques détails près : à nous de nous adapter à leur lecture tout en disséquant bien la portée des mots !
Voilà donc une pièce peu conventionnelle, pleine d’imprévues mais aussi de promesses, où chacun des protagonistes sans transition se renvoie la balle pour mieux rebondir, le tout sur un ton hors normalité, aussi troublant, désinvolte, pour ne pas dire badin, qu’agressif, emporté et même hystérique...
P.S. : Sachez également que le texte de cette pièce existe aussi en version livre, éditée chez Scènes Naïve....

C.LB



 
 
 
                                                      cinema - theatre - musique