en 
 
 
cinema

 
 

The pianist (jusqu'au 12 novembre)

le  11/10/2017   au 13ème Art, Centre commercial Italie 2 - place d’Italie 75013 Paris (du mercredi au samedi à 19h, matinées samedi à 14h et dimanche à 17h)

Mise en scène de Thomas Monckton avec Thomas Monckton écrit par Thomas Monckton




Charlie Chaplin et/ou Buster Keaton ont enfin un digne successeur : il s’appelle Thomas Monckton et nous vient directement de la Nouvelle-Zélande pour la première fois chez nous. Respectant ses illustres aînés cités précédemment, vous n’entendrez aucun son ni mot sortir de sa bouche : seuls ses membres, son corps et sa tête seront synonyme de langage et d’expressions aussi multiples que variés, sur fond de bandes sonores tour à tour musicales et composées de bruits et autres effets truqués.
C’est que l’homme est un artiste averti, à la fois acrobate, mime, contorsionniste, fantaisiste, clown quoi, qui s’évertue à nous faire rire d’un petit rien du tout, d’une futilité pourquoi pas, d’un prétexte aussi comme par exemple, d’une simple chute, du moindre bout de papier récalcitrant, d’un grand rideau qui ne s’ouvre pas : en résumé, d’un quelconque accessoire aussi désuet que possible à nos yeux, il en fait une saynète burlesque, un sketch hilarant, un gag extrêmement visuel...
Déjà, quand on le voit évoluer, on ne peut s’empêcher de sourire à la vue de ses postures de grand dégingandé et de sa chevelure bouclée hirsute, s’accrochant à ce qu’il peut ou se retenant à ce qui passe à sa portée, un lustre notamment, l’un des très rares éléments faisant office de décor. Son piano à queue n’est pas en reste non plus, le pauvre, fumant abondamment, perdant un pied et servant même de jardinière. A la question, sait-il seulement jouer de l’instrument ?, vous le découvrirez par vous-même en vous rendant dans la toute nouvelle salle du 13ème Art, théâtre à peine inauguré et déjà haut lieu de l’humour sur la rive gauche parisienne...

C.LB



 
 
 
                                                      cinema - theatre - musique